La dernière victoire aérienne française

Publié le par Arnaud Delalande

La dernière victoire aérienne française

La dernière victoire aérienne française remonte officiellement au 24 avril 1945 lorsque le S/Lt Suisse du GC 1/3 abat un Messerchmitt Bf 109 alors qu’il pilote un Spitfire Mk IX. Depuis cette date, aucune revendication sérieuse n'a pu être mise en évidence. Les conflits ou accrochages au cours desquels l'aviation française (Armée de l'Air, Marine) est intervenue sont pourtant nombreux : Indochine, Suez, Algérie, Tchad, Irak, Bosnie, ... et j'en oublie ! Jusqu'à maintenant, seules des rumeurs circulaient ici ou là sur de possibles avions abattus au cours d'accrochages lors de la campagne de Suez, la guerre d'Algérie (avions de contrebandes) ou les opération au Tchad dans les années 1980. Mais depuis quelques années, une de ces rumeurs semblent être fondée.

La rumeur

La première fois que j'ai entendu parler de cette "victoire", ce fut sur le site de J.P. Gleize et sur celui de J.J. Safarik. qui eux-mêmes font référence au livre de Denis Albin : Historique de l'Escadron de Chasse 1/3 "Navarre" de 1915 a 2000, Maillard, 2000. Le 1er novembre 1956, le capitaine André Pichoff alors pilote de F-84F à l'EC 1/3 "Navarre" aurait forcé à atterrir un Gloster Meteor égyptien au-dessus de la base d'Abu Sueir. Rien de transcendant, me direz-vous !

Republic F-84F-51-GK Thunderstreak, 3-HK, S. No. 52-9030, EC 1/3 'Navarre', Armée de l'Air, Akrotiri, October 1956 (copyright : J. Davy)

La seconde fois, ce fut lors de la lecture d'un article extrait d'une revue de l'AEA (Association des Anciens Elèves de l'Ecole de l'Air), "Le Piège" n° 175 à propos de la campagne de Suez, le S/Lt Borel alors au 1/3 précisait :

« Akrotiri 30 octobre (aux aurores) : Décollage de l’ensemble du dispositif aérien allié. La suite est bien connue. Pour ce qui concerne le 1/3, le capitaine Pichoff peut s’enorgueillir d’avoir vu un Mig-15 égyptien presque en l’air (en finale à l’atterrissage), ce fut le seul durant toutes les hostilités, tous les autres ont été détruits au sol (une exception pour l’Ilyouchine 28 du général Salini). »

Il semblait donc que cette rumeur était infondée puisque l'avion égyptien (Meteor ou Mig-15) a atterri sur sa base.

De la rumeur à la victoire

La rumeur quand à cette "victoire" a commencé à devenir réalité lorsqu'au SHAA (Service Historique de l'Armée de l'Air) un inventaire des témoignages oraux a été mis à disposition. Dans ce document, il est précisé que lors d'une interview du Général Claude Payet (qui a participé à l'opération de Suez en tant que Capitaine) le 24 octobre 1985, celui-ci a précisé que "Pichoff avait descendu un appareil".

Paul Desplas de retour d'une mission d'assaut avec le Capitaine Pichoff (Source : Paul Desplas DR)

Courant janvier de cette année, j'ai pu discuter avec Jean Houben, ancien pilote de l'Armée de l'Air et webmaster du site http://aviateurs.e-monsite.com. Il a bien connu Pichoff car sortant de l'école de chasse de Cazaux, ils ont été affecté tous les deux au Neu-Neu (GC 2/6 "Normandie-Niemnen") à l'automne 1949 et ont rejoint Saïgon à cette date. Après avoir quitté l'Indochine dans le courant de l’été 50, Jean Houben suit le GC 2/6 à Oran et André Pichoff est affecté dans une autre unité. Jean Houben apprit par la suite qu'André Pichoff avait "descendu un Meteor NF XIV égyptien le 1er novembre 1956 au-dessus d'Abu Suer" (NDL : il s'agit certainement d'un NF XIII car les égyptiens n'avaient pas de NF XIV). Quelques années avant sa disparition en 2009, Pichoff précisa que l’avion était bien en vol, soit en tour de piste soit en finale.

Gloster Meteor NF XIII égyptien (Source : WINGS PALETTE)

Pourquoi 57 ans après cette victoire aérienne, celle-ci n'est toujours pas officialisée ? Surprenant et déroutant à la fois !

Texte © Copyright 2013 Arnaud Delalande.

 

Références

"Le Piège" n° 175 - La campagne d'Egypte

Service Historique de l'Armée de l'Air - HISTOIRE ORALE page 68

Anecdote de Jean Houen sur son site (bas de page)

 

Commenter cet article